Les Seniors Entrepreneurs : Les seniors s’imposent comme créateurs d’entreprise

Devenir entrepreneur, vous caressez ce rêve depuis longtemps, mais vous êtes prêt à l’abandonner, car vous approchez de l’âge du retrait de la vie professionnelle. Que nenni ! Vous pouvez encore lancer un business à la retraite. Explications.

Quel est le profil du senior entrepreneur ?

Selon les statistiques, le senior entrepreneur est âgé de 50, voire plus, et c’est plutôt un homme. Les femmes qui veulent entreprendre à la retraite ne représentent que 30 % de cette catégorie d’âge. Cette dernière vit une révolution démographique importante. Suite au vieillissement de la population, 40 % de la population française aura plus de 50 ans en 2030, soit près de 30 millions de personnes.
Vous pouvez entreprendre à la retraite en adoptant différents statuts. De nos jours, les seniors s imposent comme créateurs d entreprise classique ou peuvent monter une entreprise, la nouvelle appellation d’une auto entreprise. Vous pouvez aussi vous lancer dans la reprise d’entreprise en vous installant en société.

Pourquoi créer son entreprise quand on est senior ?

Les motivations pour créer son entreprise quand on est senior sont multiples et dépendent de la date de fin de l’activité professionnelle. Pourtant, la raison la plus souvent invoquée est l’envie de devenir indépendant en se mettant à son compte et ainsi sortir de la QLRR.
Vous n’avez pas encore atteint l’âge légal. Vous êtes un ancien salarié, cadre ou non, qui souhaite exercer la même activité qu’auparavant et faire valoir son expertise en devenant consultant. Ou alors, vous avez subi le chômage de longue durée et vous choisissez de lancer un business à la retraite, car il vous reste encore quelques années avant de partir à la retraite.
Vous avez atteint l’âge légal. Entreprendre à l’âge de la retraite permet de rester socialement actif et, parfois, de conserver une activité intellectuelle. Rien n’est pire que de vous sentir exclu de la vis sociale et de se retrouver isolé. Vous cherchez à conserver votre dynamisme pour éviter de perdre le moral et vous laissez gagner par le sentiment d’inutilité.
Dans tous les cas, pour entreprendre à l’âge de la retraite, vous devez avoir la fibre entrepreneuriale. Volonté, esprit d’initiative, sens des responsabilités, vous devez faire preuve des compétences propres à tous les entrepreneurs. Vous avez envie de transmettre vos savoirs et savoir-faire aux plus jeunes avant de cesser vos activités. C’est le bon moment, car retraite et entreprenariat forment un tandem idéal. Votre situation familiale devient favorable, car l’ensemble de vos dépenses diminuent. Les enfants s’autonomisent, le montant des crédits et des dettes diminue, vous disposez peut-être d’indemnités de départ… Bref, les risques sont acceptables.

Comment entreprendre à la retraite ?

Interrogez-vous sur vos passions et vos centres d’intérêt. C’est un moteur puissant qui pousse les personnes à choisir l’entrepreneuriat et à réussir. C’est aussi important lorsque vous arrêtez votre vie professionnelle.
Anticipez en menant une réflexion approfondie pour bien cerner vos attentes et prendre le moins de risques possibles
la première question Choisissez un domaine d’activités qui ne demande pas un gros investissement, surtout si vous devez garder votre épargne pour financer cette phase de vie. Vous en aurez besoin.
Privilégiez les métiers de services aux particuliers ou aux entreprises qui permettent de mettre en avant vos compétences passées. Cela peut aller du coaching au consulting.
Tenez compte de votre santé et de votre mode de vie. Faites le point sur votre condition physique et psychologique. Gardez l’équilibre entre vos envies et vos contraintes et vous réussirez votre futur professionnel.
Le nombre de seniors qui se lancent dans une activité indépendante ou création d’entreprise augmente. Les seniors ont un futur professionnel.

Quelles aides pour créer une entreprise ?

Les aides pour créer une entreprise et devenir entrepreneur à la retraite

La fin de carrière représente un moment favorable pour monter une microentreprise ou créer une société. Malgré toutes les qualités et l’expérience professionnelle conférée par l’âge, vous pouvez buter sur le manque de moyens financiers ou de connaissances la création de sa propre entreprise. Voici quelques pistes pour y remédier.
Deux dispositifs peuvent vous aider à dégager du temps pour préparer votre projet de création d’entreprise. Vous établissez vos premiers partenariats et engagez vos premières démarches sans angoisse.
Pôle emploi. Pour les chômeurs de plus de 50 ans, la structure propose l’allocation de retour à l’emploi (ARE) que vous pouvez obtenir si vous avez été involontairement privé d’emploi. Vous devez ne pas avoir atteint l’âge minimum légal de départ.
Tous les salariés peuvent demander un congé non rémunéré pour la création et la reprise d’entreprise, d’une durée d’un an minimum et reconductible pour une année supplémentaire. Il permet au salarié de revenir dans l’entreprise ou de rompre définitivement son contrat de travail.
En cas de problèmes de santé, intéressez-vous à la convention AERAS (S’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé). Elle permet de souscrire des prêts professionnels ou immobiliers et les crédits à la consommation sans surcoût ni exclusion.

Que faire après ce changement de mode de vie ?

Le cumul emploi retraite. Après avoir liquidé vos pensions, bases et complémentaires, vous avez la possibilité de reprendre ou de continuer une activité professionnelle. Cela signifie que vous pouvez cumuler le montant de votre pension avec vos revenus d’activité d’autoentrepreneur ou entrepreneur. Le cumul peut être intégral si vous remplissez les conditions pour en bénéficier.
Si ce n’est pas le cas, le cumul sera plafonné. Attention ! Le total mensuel de votre nouveau revenu et de vos pensions ne doit pas dépasser la moyenne mensuelle de vos revenus d’activité dans une certaine limite fixée.
La retraite progressive. Vous pouvez continuer à travailler à temps partiel tout en demandant le versement d’une partie de votre pension. Les artisans, les commerçants et les professions libérales peuvent aussi en bénéficier. Vous devez avoir atteint l’âge de 60 ans minimum.
Les activités concernées. Les seniors s imposent comme créateurs d entreprise dans de nombreux domaines qui autorisent le travail à temps partiel. Ils sont de plus en plus nombreux à pratiquer une activité complémentaire pour compenser la faiblesse du pouvoir d’achat. Internet a développé de nombreux sites internet dédiés aux petites annonces gratuites. Ils investissent dans des activités de bricolage, de jardinage, de repassage, d’aides aux enfants…
Pour la prochaine génération de seniors, le cumul retraite et entreprenariat a de beaux jours devant lui. Les aléas des carrières vont augmenter au fur et à mesure que l’espérance de vie en meilleure santé va augmenter. La silver économie est bien là !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here