Les changements sociologiques de ces dernières années nous obligent à envisager de nouvelles formes de coexistence. Face à l’augmentation de la population de plus de 65 ans, il a été nécessaire de trouver de nouvelles solutions d’hébergement pour les personnes âgées qui ne peuvent plus vivre seules. Car, il ne suffit pas de vivre plus longtemps, il faut vivre avec une qualité de vie digne. La prise en charge des personnes âgées doit également s’adapter aux nouvelles formes de cohabitation. C’est pour cela que le placement familial pour les aînés est devenu l’une des meilleures alternatives à la maison de retraite. Ce système repose sur les mêmes principes que le placement traditionnel des enfants ou des adolescents et a le même objectif : éviter le déracinement, la solitude, l’abandon. Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer comment trouver une famille d’accueil pour personnes âgées.

Famille d’accueil pour personnes âgées : le fonctionnement

L’accueil familial est une ressource développée par les services sociaux qui consiste à intégrer une personne âgée dans un milieu familial. Dans ce système, les personnes qui accueillent le senior ne doivent pas avoir un lien de parenté du premier ou du second degré avec lui.

La nécessité de cette intégration se produit lorsque la personne âgée n’a pas les conditions minimales nécessaires pour être indépendante. Il est prévu que la famille ou la personne accueillante puisse offrir protection, sécurité et bien-être physique et psychique à la personne accueillie. Tout cela vise à prolonger le séjour du majeur dans son environnement, en étant non isolé, et à éviter autant que possible l’entrée en résidence senior.

L’accueil se fonde sur une question de solidarité, sur la volonté d’aider le faible pour éviter son déracinement, pour renforcer ses capacités. L’accueil peut être à la fois permanent et temporaire. Les hôtes partagent un même logement et se prêtent mutuellement assistance.

La téléassistance, comme son nom l’indique, est un service d’assistance à distance. Elle est particulièrement destinée aux personnes âgées. Elle est constituée d’un système électronique relié à un centre opérateur afin de prêter secours aux seniors qui font face à une perte d’autonomie comme les chutes soudaines, ou encore à des problèmes médicaux chroniques.

Famille d’accueil pour personnes âgées : la réglementation

La réalité était qu’il existait des formes d’accueil non réglementées par la loi qui pouvaient donner lieu à des abus. C’est pour cela qu’aujourd’hui tous les programmes d’accueil sont réglementés et encadrés.

Les conditions sont différentes selon la municipalité dans laquelle résident les personnes concernées. D’où la nécessité de consulter les bureaux des affaires sociales. L’âge de la personne accueillie est fixé dans certains cas à 60, dans d’autres à 65. Il est généralement exigé que les personnes âgées ne souffrent pas de maladies infectieuses contagieuses, ni de problèmes mentaux qui rendraient impossible la cohabitation.

La famille d’accueil doit également remplir un certain nombre de conditions : des conditions d’âge, de capacité et de disponibilité sont fixées. La priorité pour la famille d’accueil n’est pas le profit mais la volonté d’aider. Elle sera en contact avec les services sociaux pour résoudre tous les problèmes.

L’accueil familial des personnes âgées est bien évidemment contrôlé et placé sous surveillance par les services sociaux. C’est l’administration qui a la fonction d’inspecter le bon fonctionnement de la famille d’accueil.

famille d'accueil pour personnes âgées

Famille d’accueil pour personnes âgées : les démarches

Que ce soit pour accueillir ou pour être accueilli, il faudra faire la demande auprès des services sociaux de la commune concernée et l’accompagner de différents documents tels que :

  • la photocopie de la carte d’identité,
  • le rapport médical,
  • le certificat d’enregistrement,
  • la déclaration de revenus.

Le coût d’une famille d’accueil pour personnes âgées est un avantage puisque cela revient moins cher qu’une maison de retraite. Ce mode d’hébergement coûte entre 1500 et 1800 euros par mois à la personne accueillie ou à ses proches. Des aides au logement sont possibles pour aider les personnes âgées aux revenus modestes à financer cette solution d’hébergement ainsi que tous leurs « frais de vie ».

Quoi qu’il en soit, pour éviter les possibles abus, il est nécessaire de toujours passer par un organisme officiel ou par une société spécialisée et reconnue pour trouver une famille d’accueil pour personnes âgées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here