Aujourd’hui grâce aux nouvelles technologies, les appareils auditifs ont fortement évolués et sont devenus discrets, efficaces mais aussi connectés ! Terminé le sonotone inesthétique de papy qui ne fonctionne que ponctuellement, et bienvenue à la modernité.

Différents types d’appareils auditifs

Au même titre qu’une paire de lunettes, un appareil auditif est un objet du quotidien très important pour les personnes atteintes de surdité. Il s’agit d’un produit coûteux qu’il est important de bien choisir en terme de confort d’utilisation, de qualité dans le temps et de budget. Vous trouverez nos recommandations pour savoir quel sonotone choisir :

  • Les appareils auditifs qui se portent derrière l’oreille sont à ce jour les plus vendus. Le son est transporté par un tube jusque dans le conduit auditif. Cet appareil externe est adapté aux personnes souffrant de surdité sévère. Si vous choisissez un appareil externe mieux vaut opter pour des embouts moulés qui empêcheront les larsens. Il existe également des embouts ouverts qui sont plus pratiques et confortables car ils n’obstruent pas l’oreille. Ce type d’appareillage dit « ouvert » est plutôt recommandé en début de surdité.
  • Les appareils auditifs qui se portent à l’intérieur de l’oreille : ces prothèses intra-auriculaires bouchent complètement l’oreille car elles sont positionnées dans le conduit auditif. Pour fabriquer ce type de sonotone l’audioprothésiste prendra vos empreintes auriculaires, afin de créer un appareil sur mesure, complètement adapté à vos besoins. Ce type d’appareil est toutefois décommandé en début de surdité car elle empêche le son de passer naturellement dans l’oreille qui entend correctement.
  • Les amplificateurs de sons sont recommandés aux personnes ayant besoin d’une légère augmentation du volume sonore sans fatigue. Il existe 2 types d’amplificateurs de son :

    – Les analogiques traitent le son de façon limitée car ils amplifient uniquement le son saisi par un micro,
    – Les numériques permettent de traiter le son de manière plus poussée et grâce à différents programmes selon l’environnement dans lequel on se trouve.

L’avantage des appareils auditifs numériques est qu’ils s’adaptent parfaitement à votre forme d’oreille et à votre audition. Dotés de différents programmes les sons peuvent être réglés de façon à s’ajuster complètement avec votre manière de vivre et votre environnement direct. Ils sont également de plus en plus discrets et peuvent pour certains être complètement cachés à l’intérieur de votre oreille.

Lors de l’acquisition de votre appareil, pensez à vous renseigner sur l’alimentation de celui-ci.
Certains fonctionnent avec des piles et d’autres peuvent être rechargés sur secteur, ce qui à long terme peut être plus économiquement avantageux.

N’hésitez pas à vous faire conseiller par votre audioprothésiste. Il sera à même de vous orienter sur le type de produit le plus adapté à vos besoins, à votre budget mais aussi à votre degré de surdité.

Quel budget pour un appareil auditifs ?

Côté budget un appareil auditif coûte en moyenne 900 euros par oreille.
Sur cette somme la Sécurité Sociale ne vous remboursera qu’un très faible montant (une centaine d’euros environ), auquel peut s’ajouter la participation de votre mutuelle si vous en avez souscrit une.
Pour les personnes bénéficiant de la CMU, les appareils auditifs de catégorie C sont complètement pris en charge.

N’hésitez pas à demander des devis comparatifs à différents audioprothésistes avant de faire votre choix.
Concernant les appareils que vous pouvez trouver sur internet, ils sont effectivement très compétitifs au niveau du coût, mais la plupart ne sont que des amplificateurs de son de très mauvaise qualité.

Choisir son audioprothésiste

Un audioprothésiste est en principe un professionnel diplômé et spécialisé dans l’audition.
Il doit être capable de vous conseiller, vous aider, répondre à toutes vos interrogations et procéder au réglage de vos appareils auditifs.

Après un test gratuit de votre audition, l’audioprothésiste pourra évaluer la nature et votre degré de surdité afin de vous proposer des prothèses adaptées à vos besoins. N’hésitez pas à consulter plusieurs professionnels avant de choisir l’audioprothésiste avec lequel vous vous sentirez le plus en confiance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here